Admirable Tea - téléchargez le lecteur flash
Pratiquer un bon thé est un exercice spirituel...
La Voie du thé ce n'est pas imiter, singer, répéter. La Voie du thé exige d'expérimenter, d'innover, d'oser, d'enrichir, de personnaliser. Alors soyez dans la justesse : appropriez-vous la Voie du thé !
"Il n'y a rien à démontrer, il suffit de pratiquer".
Il n'y a pas de secret. Tout est là. Rien n'est caché. Présent comme l'instant présent. Il n'y a pas plus ni moins de vérité. Juste une tradition, un esprit de relations, un choix profond de certains gestes, une idée humaine de la vie, une conscience d'incarnation, une façon d'être présent...

audité par :
Chap.

b. Voie(s) du Thé

8. La vérité d'une pratique

 
 
 
Vivre de ses gestes
Chaque geste s'épanouit dans l'instant présent,
cette éternité, qui n'a ni commencement ni fin
 
 
 

La valeur d'un geste :

Nous commettons l'erreur de hiérarchiser les gestes (des gestes majeurs, des gestes anodins, etc.) pour leur donner un sens, mais le sens ne se donne pas, il se reçoit, il s'accepte, il se vit.

Chaque geste nous concerne car chaque geste porte en lui l'héritage du passé le plus lointain et le plus immédiat, propose un rapport de présence dans l'immédiat et engage comme une promesse, une direction, un espoir le futur. Bien sûr nous ne sommes ni obligés d'accepter un héritage, nous pouvons le nier, ni obligés de promettre ou de croire.

C'est à cet engagement que nous devons la transmission de la vie, de la joie.

Donner une importance à ce geste, et non à tel autre, c'est réveiller nos consciences sur ce que nous faisons ou ce que nous incarnons quand bon nous semble. Mais la conscience éveillée ne se prête pas à cette duperie. Elle n'est pas à temps partiel.

Nous avons aussi à finir tous nos gestes. Beaucoup de nos gestes, par facilité ou inconscience, ne sont pas terminés. Ils sont laissés suspendus et ne sèment pas. Finir "complètement" son geste permet de commencer "pleinement" un nouveau geste... maintenant. Un ami disait, avec humour, qu'il faudrait pouvoir dire face à notre mort, c'est-à-dire à tout moment, "ça tombe bien, je viens juste de finir mon geste".

Chaque geste s'épanouit dans l'instant présent, cette éternité, qui n'a ni commencement ni fin. Il aurait pu être autrement, ouvert à tant de possibilités, mais nous avons choisi cette possibilité, cette voie, cette expérience pour être présent à l'immédiat.

Prenez conscience que le goût de votre thé est "influencé" par votre geste et votre geste est "influencé" par le goût. Le goût n'est ni la première rencontre ni la dernière. Il n'est pas non plus, au détriment des autres, l'élément le plus important. Car avant le goût est le geste qui nous y amène (et l'appelle en même temps) car il travaille le thé et son environnement. Puis, après le goût, est le geste sublimé, éclairé.

Le schéma est donc ainsi : geste / goût / geste.

A noter : dans le geste est aussi, dans ce rapport évident et subtil qui ne passe que par l'ici et maintenant réellement vécu (c'est-à-dire conscient), le lieu où l'on se tient. Par une pratique sincère, quelqu'était ou quelque sera ce lieu après votre thé, il devient lieu de franchissement puis, s'il y a harmonie des rythmes, lieu d'affranchissement. C'est ce rythme (en fait la respiration) qui est créé par la lumière de votre geste.

 
 
 
Respirer ...
Que cette lumière soit en tous gestes,
en tout état de choses.
Qu'elle sculpte l'espace,
pose une expression,
propose un lieu d'essence.

 
 
 

Pratiquer un bon thé est un exercice spirituel :

Il n'y a pas de secret. Tout est là. Rien n'est caché. Présent comme l'instant présent. Il n'y a pas plus ni moins de vérité. Juste une tradition, un esprit de relations, un choix profond de certains gestes, une idée humaine de la vie, une conscience d'incarnation, une façon d'être présent.

Acceptez que l'instant présent, tout comme la lumière, vienne à vous et vous trouve ici. Prenez conscience de ce que vous faites. Sentez -vous respirer.

Puis rechercher la respiration qui sera le plus en accord avec le geste que vous faites, le souffle qui "vous rend là". Votre respiration et vos gestes doivent s'harmoniser. Ils doivent avoir un rythme juste : alors vient la lumière. Que cette lumière soit en tous gestes, en tout état de choses. Qu'elle sculpte l'espace, pose une expression, propose un lieu d'essence.

C'est le moment d'un échange entre la personne et l'objet, le visible et l'invisible. Votre esprit est en mouvement. Il est dans la dynamique de la transformation. Tout, autour de vous et en vous, change d'état.

Accueillant, confiant, réceptif, vous êtes dans l'air ambiant. Etre ici, voilà la révélation.

Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Possibilité offerte d'utiliser, exclusivement dans un but non commercial (site de vente refusé), des extraits du texte de cette page si chaque emprunt est suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>
- L'emprunt d'une image, d'un dessin, d'une photographie, d'une marque ou d'un texte entier n'est pas autorisé.
- Seul est autorisé l'emprunt d'un extrait du texte de cette page (à titre de citation) impérativement suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>

Pour approfondir...