Admirable Tea - téléchargez le lecteur flash
Pratiquer un bon thé est un exercice spirituel...
La Voie du thé ce n'est pas imiter, singer, répéter. La Voie du thé exige d'expérimenter, d'innover, d'oser, d'enrichir, de personnaliser. Alors soyez dans la justesse : appropriez-vous la Voie du thé !
"Il n'y a rien à démontrer, il suffit de pratiquer".
Il n'y a pas de secret. Tout est là. Rien n'est caché. Présent comme l'instant présent. Il n'y a pas plus ni moins de vérité. Juste une tradition, un esprit de relations, un choix profond de certains gestes, une idée humaine de la vie, une conscience d'incarnation, une façon d'être présent...

audité par :
Chap.

c. Pratiquer un bon thé

4. La température de l'eau

 
 
 
Température de l'eau pour le thé
La température juste
pour le bon thé
 
 
 

Quand vous donnez à votre eau le "baiser du feu", pensez à la neutralité et à la propreté de votre récipient. Une bonne eau chauffée dans les conditions optimales ne doit pas avoir d'odeur étrangère.

Un Maître définissait ainsi les 3 états de métamorphoses de l'eau jusqu'à l'ébullition :

  • dans le premier les bulles ressemblent à des yeux de poisson,
  • dans le deuxième elles ressemblent à des perles de cristal qui glissent dans une fontaine
  • et dans le troisième des vagues furieuses jaillissent !

Le deuxième état était celui qu'il préconisait. L'eau doit "sourire" c'est-à-dire être juste frémissante.

Un autre maître disait "jusqu'à l'instant net où, au delà du calme de la mer, le murmure de la tempête vient à nous".

Une eau bouillie perd de l'oxygène et affadit vos liqueurs. Elles deviennent alors ternes et cassées."Si l'eau séjourne longtemps sur le feu, elle risque de prendre un goût terreux et fade qui se communiquerait à l'infusion" (JG Houdssaye, 1843). Les Maîtres appelaient cela, intuitivement, l'énergie vitale de l'eau.

Dans l'emploi de bouilloire, de bouteille à thé (bouilloire en forme de bouteille utilisée autrefois en Chine) l'écoute du souffle de l'eau était primordial afin de connaître son état. Pour cela il faut veiller à laisser un espace vide permettant la résonance. On fait de même avec les samovars où l'eau, dans l'ordre, chante, bruit puis gronde.

Mais la température de l'eau ne doit pas être la même selon le thé. Donnons schématiquement ces indications pour vous aider à trouver vous-même, par une pratique de plus en plus affinée, le point d'harmonie.

  • Thé noir : 80 à 95 °c
  • Thé noir Darjeeling récolte de printemps (first flush) : 80 °c
  • Thé noir Darjeeling récolte d'été et d'automne (second flush / third flush) : 85 °c
  • Thé noir-noir / sombre : 95 °c
  • Thé vert : de 60 à 95 °c
  • Thé vert à arômes délicats : de 60 à 75 °c
  • Thé vert plus fort, plus insistant : de 75 à 95 °c
  • Gyokuro : entre 50 et 55 °c
  • Matcha : autour de 50 °c
  • Sencha : de 65 à 70 °c
  • Genmaicha : de 90 à 95 °c
  • Wu Long / Oolong / bleu-vert : de 80 à 95 °c
  • Thé jaune : de 70 à 75 °c
  • Thé blanc entre 70 et 85 °c
  • Thé blanc exceptionnel : de 50 à 70°c

 
 
 
Thé Sencha
Pour exhaler les riches parfums
d'un sencha de haute qualité,
comme le Sencha Fuji MA,
préférez plutôt une eau attisée
En savoir plus sur ce thé...

 
 
 

  • Une eau autour de 50°c est dite éclairée
  • Une eau entre 55 et 65°c est dite embrassée
  • Une eau entre 65 et 75°c est dite attisée
  • Une eau entre 75 et 85°c est dite allante
  • Une eau entre 85 et 95°c est dite enthousiaste
  • Une eau entre 95 et sous le niveau d'ébullition est dite souriante.

En fait, plus un thé vert ou blanc est de bonne qualité moins il supporte une eau à haute température. Un Sencha de grande qualité s'épanouira dans une eau à 70°c alors qu'un Sencha ordinaire se plaira dans une eau à 90 ou 95°c.

Beaucoup de pratiques, autour du thé vert ou blanc, laissent un temps d'attente après que l'eau ait souri afin qu'elle puisse refroidir.

"Lorsque j'écoute le bruit pareil à un cri d'insecte lointain, ce sifflement léger qui vrille l'oreille, qu'émet le bol de bouillon posé devant moi est que je savoure à l'avance est en secret le parfum du breuvage, chaque fois que je me sens entraîné dans le domaine de l'extase. Les amateurs de thé, dit-on, au bruit de l'eau qui bout, et qui pour eux évoque le vent dans les pins, connaissent un ravissement voisin peut-être de la sensation que j'éprouve ". Tanzaki Junichiro (Eloge de l'ombre)

Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Possibilité offerte d'utiliser, exclusivement dans un but non commercial (site de vente refusé), des extraits du texte de cette page si chaque emprunt est suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>
- L'emprunt d'une image, d'un dessin, d'une photographie, d'une marque ou d'un texte entier n'est pas autorisé.
- Seul est autorisé l'emprunt d'un extrait du texte de cette page (à titre de citation) impérativement suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>

Pour approfondir...