Admirable Tea - téléchargez le lecteur flash
Colorier : ravir à l'arc-en-ciel pour habiller de nuances nos instants...
Un des artistes actuellement exposés sur Fugoa.com
Le thé et l'art sont depuis des siècles des compagnons de route. Fugoa, le spécialiste des thés parfumés, perpétue cette tradition. Fugoa encourage la création contemporaine et le partage des richesses artistiques en vous offrant ses coups de cour sur Fugoa.com !
Visitez les expositions artistiques de Fugoa

audité par :
Chap.

b. Thé fermenté

3. Thé fumé

 
 
 
Thé fumé
Le Zhengshan Xiaozhong MA :
un sommet des thés fumés
En savoir plus sur ce thé...
 
 
 

Beaucoup de personnes nomment le thé fumé maladroitement "thé de Chine". S'il est vrai qu'il vient de Chine, et qu'il en est une des nombreuses spécialités, la production de ce thé ne représente qu'une toute petite partie de la production de thés chinois.

La légende raconte que sous l'empereur Daoguang (1821-1851), dynastie Quing (1644-1911), une unité de l'armée en campagne passant à Xingcun (le village de l'étoile) avait occupé une manufacture de thé. Lorsqu'elle partit le planteur se retrouva avec une quantité importante de feuilles cueillies qui s'abîmaient faute de n'avoir pu être manufacturées. Il décida pour rattraper le retard de les placer dans un feu de racines d'épicéa. Les feuilles absorbèrent la fumée et donnèrent une liqueur aux caractéristiques organoleptiques nouvelles. Le thé fumé était né. Malgré cela aucun commerçant local n'en voulait. Le planteur les proposa à Fuzhou, capitale du Fujian, où des marchands étrangers résidaient. Ainsi commença la grande carrière du thé fumé qui, même de nos jours, est un thé destiné à l'exportation.

Depuis, après une torréfaction par bassines, les feuilles souchong (grandes feuilles mâtures) sont roulées puis pressées dans des tonneaux en bois couverts de tissus jusqu'à fermentation. Les feuilles sont à nouveau torréfiées, roulées. Enfin on les place dans des paniers de bambou au-dessus d'un feu de pin. Ce dernier sèche les feuilles et la fumée du feu de racines d'épicéa (pin chinois) ou de cyprès, absorbée, donne ce goût unique.

Ce thé était très en vogue en Europe dans l'entre deux-guerres. Malheureusement il est passé un peu de mode, car le goût connaît aussi ses modes et ses générations gustatives. Il gagnerait beaucoup à être redécouvert. Sa liqueur est, contrairement à une idée reçue, délicate et fine. Ces thés ont peu de corps, ils ne sont que parfums et faibles en théine car constitués de souchong.

Tous droits de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

Possibilité offerte d'utiliser, exclusivement dans un but non commercial (site de vente refusé), des extraits du texte de cette page si chaque emprunt est suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>
- L'emprunt d'une image, d'un dessin, d'une photographie, d'une marque ou d'un texte entier n'est pas autorisé.
- Seul est autorisé l'emprunt d'un extrait du texte de cette page (à titre de citation) impérativement suivi de ce lien : <a href="http://www.admirable-tea.com" >(source : www.admirable-tea.com)</a>

Pour approfondir...